Rentrée paroissiale

Chers amis, Voilà déjà un an que je suis votre nouveau curé. Depuis la création de la nouvelle paroisse il y a quatre ans, un certain nombre de changements s’est opéré au risque parfois de créer des incompréhensions et des peurs. Au-delà de ces changements d’organisation, c’est tout un contexte sociétal qui change, et auquel il faut avoir le courage de s’adapter. Ainsi, je vous propose de nous retrouver le dimanche 22 septembre pour la messe à 10h30. La suite de la journée se déroulera à la salle municipale de Trie-la-Ville, avec repas partagé. Après le déjeuner je ferai une rapide rétrospective de l’année. Ensuite, je présenterai les projets pour l’année à venir, auxquels vous serez invités à participer activement. J’espère vous voir nombreux pour envisager l’avenir de la paroisse de façon sereine et dans la confiance. Que Dieu nous garde dans sa charité.

Abbé Virthe, curé.

Inscription au catéchisme 2019/2020

Les inscriptions au catéchisme s’effectuent à la maison paroissiale durant les heures d’ouvertures du secrétariat et la permanence du mercredi ainsi que la permanence du curé ou alors en téléchargeant le bulletin d’inscription sur le site internet jusqu’au 19 septembre.
Cliquez ici pour télécharger l'inscription au catéchisme.
Après l'avoir remplie, merci de la poster à la maison paroissiale (6 rue de la Foulerie, 60240 Chaumont-en-Vexin). Le règlement est à transmettre avec l'inscription.

Différents groupes sont constitués sur l'ensemble de la paroisse. Une fois l'inscription faite, nous vous contacterons courant septembre pour vous donner toutes les informations utiles.

Nouvel horaire de messe

A partir du dimanche 22 septembre la messe dominicale de Chaumont-en-Vexin aura lieu à 10h30.

Fête des petites sœurs de Jésus à Lavilletertre

Les petites sœurs de Jésus fêteront les 80 ans de la fondation de leur congrégation, ainsi que les 40 ans de leur présence à Lavilletertre le dimanche 6 octobre. Après une messe à 10h30 à Lavilleterte, la fête se poursuivra par un repas partagé à la salle municipale.

Votre Missio de septembre en téléchargement ici.

Au revoir et bonne route !

Nous disons au revoir à petite sœur Patricia qui, après 14 années passées dans la communauté de Lavilletertre, part pour une nouvelle mission à Toulouse. Patricia était responsable de la communauté où elle a particulièrement aimé être auprès des personnes fragiles. Parmi toutes les petites missions du quotidien, Patirica aimait particulièrement les temps de partage de la Parole de Dieu. Nous lui témoignons de notre affectueuse amitié et de notre fidélité dans la prière. Bonne route !

Nous disons également au revoir à Annick Leguevel qui, avec son mari Gérard, quittent la paroisse pour s’installer dans la région de Tours. Annick a été baptisée adulte en 1996, puis elle a été secrétaire de la paroisse du Vexin Nord durant 7 ans jusqu’à la fusion des 3 paroisses. Au nom de la paroisse nous lui disons merci et bonne route !

Bienvenue !

Nous souhaitons la bienvenue à Côme LEBRUN, qui est séminariste en deuxième année de philosophie au séminaire Saint Sulpice d’Issy-les-Moulineaux. Il sera présent sur la paroisse tous les week-ends durant cette année scolaire.

Lourdes 2020

Notez déjà les dates du pèlerinage du diocésain de Lourdes du 6 au 11 juillet 2020.

PéléVTT

Merci et félicitations à nos jeunes qui étaient au nombre de 18 à participer à la 4e
Le groupe de la paroisse représentait 20% des 96 jeunes de l’Oise, nous pouvons nous en réjouir et les encourager à grandir dans la foi ! Un merci particulier à l’équipe des filles de la paroisse qui a remporté le prix final pour leur gentillesse, leur joie et leur participation active au pèlerinage !

 Ils sont passés cet été dans notre paroisse…

Durant l’été, nous avons eu la joie d’accueillir les scouts de France de Senlis, de Grandvilliers, et de Reims ainsi que différents camps louveteaux et scouts d’Europe de Paris.

Evangile de Jésus Christ selon saint Luc

du dimanche 8 septembre

En ce temps-là,
    les publicains et les pécheurs
venaient tous à Jésus pour l’écouter.
    Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui :
« Cet homme fait bon accueil aux pécheurs,
et il mange avec eux ! »
    Alors Jésus leur dit cette parabole :
    « Si l’un de vous a cent brebis et qu’il en perd une,
n’abandonne-t-il pas les 99 autres dans le désert
pour aller chercher celle qui est perdue,
jusqu’à ce qu’il la retrouve ?
    Quand il l’a retrouvée,
il la prend sur ses épaules, tout joyeux,
    et, de retour chez lui, il rassemble ses amis et ses voisins
pour leur dire :
‘Réjouissez-vous avec moi,
car j’ai retrouvé ma brebis,
celle qui était perdue !’
    Je vous le dis :
C’est ainsi qu’il y aura de la joie dans le ciel
pour un seul pécheur qui se convertit,
plus que pour 99 justes
qui n’ont pas besoin de conversion.

    Ou encore, si une femme a dix pièces d’argent et qu’elle en perd une,
ne va-t-elle pas allumer une lampe, balayer la maison,
et chercher avec soin jusqu’à ce qu’elle la retrouve ?
    Quand elle l’a retrouvée,
elle rassemble ses amies et ses voisines
pour leur dire :
‘Réjouissez-vous avec moi,
car j’ai retrouvé la pièce d’argent que j’avais perdue !’
    Ainsi je vous le dis :
Il y a de la joie devant les anges de Dieu
pour un seul pécheur qui se convertit. »

    Jésus dit encore :
« Un homme avait deux fils.
    Le plus jeune dit à son père :
‘Père, donne-moi la part de fortune qui me revient.’
Et le père leur partagea ses biens.
    Peu de jours après,
le plus jeune rassembla tout ce qu’il avait,
et partit pour un pays lointain
où il dilapida sa fortune en menant une vie de désordre.
    Il avait tout dépensé,
quand une grande famine survint dans ce pays,
et il commença à se trouver dans le besoin.
    Il alla s’engager auprès d’un habitant de ce pays,
qui l’envoya dans ses champs garder les porcs.
    Il aurait bien voulu se remplir le ventre
avec les gousses que mangeaient les porcs,
mais personne ne lui donnait rien.
    Alors il rentra en lui-même et se dit :
‘Combien d’ouvriers de mon père ont du pain en abondance,
et moi, ici, je meurs de faim !
    Je me lèverai, j’irai vers mon père,
et je lui dirai :
Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi.
    Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.
Traite-moi comme l’un de tes ouvriers.’
    Il se leva et s’en alla vers son père.
Comme il était encore loin,
son père l’aperçut et fut saisi de compassion ;
il courut se jeter à son cou
et le couvrit de baisers.
    Le fils lui dit :
‘Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi.
Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.’
    Mais le père dit à ses serviteurs :
‘Vite, apportez le plus beau vêtement pour l’habiller,
mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds,
    allez chercher le veau gras, tuez-le,
mangeons et festoyons,
    car mon fils que voilà était mort,
et il est revenu à la vie ;
il était perdu,
et il est retrouvé.’
Et ils commencèrent à festoyer.

    Or le fils aîné était aux champs.
Quand il revint et fut près de la maison,
il entendit la musique et les danses.
    Appelant un des serviteurs,
il s’informa de ce qui se passait.
    Celui-ci répondit :
‘Ton frère est arrivé,
et ton père a tué le veau gras,
parce qu’il a retrouvé ton frère en bonne santé.’
    Alors le fils aîné se mit en colère,
et il refusait d’entrer.
Son père sortit le supplier.
    Mais il répliqua à son père :
‘Il y a tant d’années que je suis à ton service
sans avoir jamais transgressé tes ordres,
et jamais tu ne m’as donné un chevreau
pour festoyer avec mes amis.
    Mais, quand ton fils que voilà est revenu
après avoir dévoré ton bien avec des prostituées,
tu as fait tuer pour lui le veau gras !’
    Le père répondit :
‘Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi,
et tout ce qui est à moi est à toi.
    Il fallait festoyer et se réjouir ;
car ton frère que voilà était mort,
et il est revenu à la vie ;
il était perdu,
et il est retrouvé ! »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

(Lc 15 ; 1-32)